U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Albert Camus - Les Justes.
Deze versie komt van http://www.scholieren.com/boekverslagen/10666 en is laatst upgedate op 03/01/2003.
De taal ervan is Frans en het aantal woorden bedraagt 678 woorden.

1. L’auteur : Albert Camus

Le titre : Les Justes

L’éditeur : Folio

Le nombre de pages : 150 p.



2. Le genre : une pièce de théâtre



3. Un résumé:

Le livre décrit une pièce de la vie des terroristes russes. Des terroristes qui font des actes terroristes, c’est à dire commettre des attentats à la bombe à des russes importants et riches avec l’objectif de créer la Russie libre et juste. C’était le jour quand le groupe avait l’intention

de tuer un grand-duc. Les personnes qui le feront seraient Kaliayev et Voinov. Mais au moment où les deux devaient détoner la bombe Kaliayev verrait que le duc n’était pas seul dans la calèche. Aussi ses petits-neveux étaient dans la calèche et Kaliayev décide de ne pas détoner la bombe et alors les deux revenaient sans accomplire leur mission. Au refuge ils expliquent leur décision, mais Stepan, le chef du groupe, n’était pas content avec la décision. Pour Stepan ça ne faisait pas de différence. Enfants ou pas ! Mais les autres membres appuyaient Kaliayev et ils ébauchaient un nouveau plan pour éliminer le grand-duc. Mais maintenant sans Voinov parce qu’il a découvert qu’il n’est pas fait pour assassiner des gens. Kaliayev avait ouvrit ses yeux et il décide de quitter l’organisation.

Mais deux jours après le grand-duc retournait de nouveau en aller au cinéma. Mais sans ses neveux. La bombe devenait détoner et le plan succédait, mais Kaliayev devenait atteindre par la police. Le reste du groupe avait peur pour être trahir par Kaliayev, mais Dora continuait de croire en Kaliayev. La femme du grand-duc, la grande-duchesse essayait de faire parler Kaliayev, mais finalement en vaine. Et alors Kaliayev n’acceptait pas le grâce et finalement devenait puni avec la mort.



4.Les personnages :

- Stepan : le chef du groupe terroriste. Il est dur et fait tout pour arriver à ses fins. Même assassiner des petits enfants parce qu’il a vu lui-même mourir des enfants de faim à sa jeunesse en Russie.

- Kaliayev : Un membre de l’organisation. Il concluait de ne pas détoner la bombe à cause des neveux. Il est un peu poétique, et il reste le plus humaine. Il est fidèle au groupe et il meurt pour sa foi.

- Dora : La seule femme au groupe. Elle pense comme Kaliayev et devenait très triste quand elle entends dire que Kaliayev est exécuté.

- Annenkov : Main droite de Stepan. Elle veille à la tranquillité au groupe et elle est la personne confiance de Voinov, Kaliayev et de Dora. Elle a aussi une bonne cœur.

- Voinov : Il découvre qu’il n’est pas né pour l’assassiner. Il est le faible du groupe et quitte la groupe en secret(il le dit seulement à Annenkov).



Autres personnages (pas vraiment décrit) : La Grande-Duchesse, Skouratov, Foka, Le Gardien.



5. Le ton du livre : Réaliste



6. Deux points faibles de l’œuvre :

- La fin ouvert : Le rideau tombait quand Dora pleure et pensait à Yanek et dit : « la même corde, tout sera facile maintenant. » A mon opinio elle se suicide, mais je ne suis pas sûr de ça. Je n’aime pas les fins ouvert, pas des doutes !

- *Les scènes sont courts. La plus belle exemple est quand Kaliayev est dans la prison, Un peu de temps après il est déjà exécuté. Entrer dans la peau de livre était difficile à cause de ça.



7. Deux qualités de l’œuvre :

- Le ton réaliste et actuelle. Je pouvait comparer Bin Laden avec Stepan. La vie des terroristes, pas même qu’ils font, mais aussi la raison. Naturellement une différence entre Bin Laden et Stepan. Mais le même moyen : assassiner !

- L’usage des phrases courts et aussi pas très compliqués. Agréable à rire.



8. Explication du titre :

Les terroristes assassinent pour leur même objectif : créer la Russie juste, sans un petit coté riche et un grand coté pauvre. Alors ils s’appèlent des justes. Mais est-ce qu’il sont vraiment, ça c’est redoutable. Violence contre violence n’est pas une solution.



9. Le message transmis au lecteur :

Faire comprendre les terroristes. La raison derrière les faits criminels.
Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen