U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Mauriac - Thèrese Desqueroux.
Deze versie komt van http://www.scholieren.be/huiswerk/show_stuk.php?id=551 en is laatst upgedate op Onbekend.
De taal ervan is Frans en het aantal woorden bedraagt 664 woorden.

Thèrese Desqueyroux








Thèrese Desqueyroux a tenté d’empoisonner son mari Bernard. Au début du livre l’avcocat et Thérèse quitent le tribunal ou Bernard a déposé un non-lieu. M. Larroque, le père de Thérèse, l’attend à la sortie. Il ne veut pas être reconnu. Il n’embrasse pas Thérèse, il ne lui donne même pas un regard. M. Larroque et l’avocat de Thérèse parlent du non-lieu. Thérèse les suit à quelques pas. Le père avait fait attendre la voiture sur la route, en dehors de la ville, pour ne pas attirer l’attention.








Thérèse revoit les temps. Bernard était son voisin de campagne. Les deux propriétés étaient à côté de l’autre et ça formerait un grand ensemble. Tout le monde disait que ça ferait un bon mariage. Bernard ne s’est pas apposé et Thérèse veut dominer les propriétés, elle mais elle n’a jamais aimé Bernard. Thérèse était amie avec la soeur de Bernard. Anne, elle voulait avoir Anne comme belle-soeur.








Thèrése a reçu plusieurs lettres d’Anne qui demande l’aide de Thérèse. Anne connaît un garçon, Jean Azévédo, mais ses parents s’opposent à cet amour parce que d’ àprès eux ça doit être un tuburculeux parce’ qu’il y a phtisique des cas dans sa famillle et c’est aussi une famille juive. Anne ne peut plus sorter et est éloignée de Jean Azévédo. Anne demande à Thérèse de prendre contact avec Jean parce que leurs lettres sont arrêtées.




Les parents d’Anne trouvent qu’ils doivent intervenir parce que plus tard elle leur reprocherait d’avoir conserti un mariage avec Jean Azévédo. Anne doit quitter la région pour que le fils Deguilheim ( avec qui les parents d’ Anne voudraient qu’elle se marie) ne soient pas au courant de toute l’affaire. Bernard croit que Thérèse a de l’influence sur sa soeur et demande d’aller lui parler. Jean dit qu’il veut s’amuser avec Anne. Il accepte d’écrire une lettre à Anne pour lui faire savoir qu’il ne pense pas au mariage. Anne est en colère, elle croit que Thérèse l’a trahie pour la sauver. Quand Anne a fui de ses parents Bernard l’enferme. Il agit dans l’intérêt de famille comme toujours.








Bernard avait de l’anémie et il souffrait du coeur; Le docteur lui avait prescrit des gouttes de Faroles. Bernard vivait dans la terreur de l’incendie et souffrait du coeur, 500 hectares avaient brulé dans les environs. Si le vent changeait de direction, ses pins brûleraient tous. Bernard mettait ses gouttes dans un verre d’eau , mais distait il en met de trop des boit le remède. Thérèse qui a tout vu ne réagit pas. Bernard sort et en rentrant il lui demande s’il a pris ses gouttes. Bernard n’attend pas la réponse et il prend de nouveau ses gouttes.








La nuit, Bernard est presque mort. On appelle le docteur, mais Thérèse ne dit rien de ce qu’elle a vu à table.




Ensuite lui vient l’idée de falsifier les ordonnances. Bernard devient de plus en plus malade , il a des crises . Le pharmacien montre les ordonnances falsifiées au docteur Pédenay. Le dernier porte plainte mais les 2 familles et Bernard décident de retirer le plainte en faveur de nom de famille.








Pour Bernard l’intérêt de famille a toujours dicté ses décisions. Il a trompé la justice pour l’honneur de famille. Le monde doit les croire unis et ne pas douter de l’innoncence de Thérese. Marie Partira pour le Midi. Thérèse est enfermée. La famille prétend qu’elle ne veut plus sortir. De temps en temps Bernard et thérèse se vont voir au village pour qu’on n’ait pas de soupçons.




Mais elle devient vraiment malade. Bernard a peur et voit qu’il est temps qu’il lui rende sa liberté. Ils doivent encore une fois se montrer ensemble au mariage d’Anne avec le fils Deguilhem. Puis il l’élongnera, raison de santé. Thérèse Supportait mieux Bernard maintenant qu’elle savait qu’elle allait le quitter mais lui ne veut plus rien entendre d’elle , Avant de le quitter à Paris elle tente encore une fois de demander pardon mais sans espoir.







Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen