U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Michel Bataille - L’arbre De Noël.
Deze versie komt van http://huiswerk.leerlingen.com/boekverslag/20146/ en is laatst upgedate op Onbekend.
De taal ervan is Frans en het aantal woorden bedraagt 931 woorden.

L’arbre de Noël - Michel Bataille





1. Racontez un peu l’accident en Corse.



Le dernier jour de leur vacances, Laurent Ségur et son fils Pascal assistent à l’explosion d’un avion, au-dessus de leurs têtes. Au moment de l’action, ils se trouvent dans leur bateau sur la mer devant une plage ‘exotique’ en Corse. Les débris tombent partout autour d’eux: le moteur à réaction toujours en marche, comme une comète, les morceaux d’ailes, gracieusement. Quand tout les autres débris ont déjà disparu dans la mer, ils distinguent un parachute. Sous le parachute, un cylindre de métal se balance, paisible et mystérieux. Le vent dirige cet objet vers le bateau. Il passe au-dessus d’eux et il s’abat à quelques dizaines de mètres. Plus tard, Laurent comprend que cet parachutiste extraordinaire était une bombe atomique, diffusant ses rayons dangereux.





2. Analysez les rapports entre le père et l’enfant et montrez leur évolution.



Au début du livre, le père est très carrément et cynique envers l’enfant. Il est chargé de travail au bureau et il ne voit presque pas son fils. Cet enfant un peu négligé fait donc ce qu’il veut.

Quand le père apprend que son fils va mourir, il change son objectif en quittant son travail et en dépensant tout le temps qu’il a à Pascal. La rélation père-enfant est devenu plus serrée. Le lien de sang deveint un lien d’amitié.





3. Quel est le rôle des personages secondairs? Celui des loups?



La plupart des personages secondairs donnent seulement des informations nécessaires pour faire comprendre la suite de l’histoire: le docteur, l’infirmière, l’homme qui entraîne les chevaux sauvages. Le rôle de Verdun et de Marinette est y consiste de s’occuper de problèmes quotidiens de sorte que le père et le fils puissent s’occuper de "leur existence fantastique, échappant aux rythmes et aux contraintes du réel". Le rôle de Victoire est d’ entisser dans l’histoire une romance, ce que les lecteurs apprécient toujours.

Les loups servent de point d’appui; ils reviennent pendant tout l’histoire. Pascal parle des loups, il se compare à eux, il va les voir. Pascal dit "qu’il s’intéresse aux loups" mais il vaut mieux dire qu’il est fasciné par son obsession pour les loups. Le fait que ces animaux sauvages obéissent à Pascal donne une dimension supplémentaire à l’histoire, il contribue à l’irréel du livre.





4. La richesse de son père, la luxe dont il est entourée (château, voiture, tracteur) ne font-ils pas malgré tout de Pascal une victime "priviligiée"?



Il est certain que Pascal était déjà priviligié avant de tomber malade: il avait tout ce qu’il voulait, tout ces souhaits étaient accordés. Dans ce contexte il est donc normal que le père va faire un effort comme tout le monde ferait selon ses possibilités: si l’enfant demande un tracteur, il aura un tracteur, s’il veut des loups, il aura des loups. Car le père de Pascal est assez riche, les efforts matérielles qu’il fait semblent très extravagants, mais pour lui c’est encore bien acceptable. Il est vrai que ne pas tout le monde à la luxe de se retirer dans un château avec tout ce qu’il veut et je pense qu’après tout Pascal est une victime priviligiée.

Que pensez-vous de ce monde un peu artificiel?

A mon avis il n’y a pas de problème d’entourer un enfant qui va mourir de soins et de luxe qui semblent exagérés. On a le droit de lui donner un peu plus de moyens de jouir de la vie courte qu’il a encore devant lui. Quand on doit créér un monde artificiel pour atteindre ce but, ainsi soit il. La fin justifie les moyens.





5. Quel jugement Bataille porte-t-il sur le monde contemporain. Justifiez votre réponse à l’aide d’exemples.



Michel Bataille porte un jugement pessimiste et très cynique sur le monde:

- "des millions de jeunes hommes en Occident ne supportent pas la pensée de démeurer pauvre toute la vie", "des millions des jeunes femmes occidentales vivent dans l’obsession acharnée d’être plus belle encore." (p.17)

- "dans la civilisation moderne, tout événement finit par un constat" (p.30)

- "quand l’homme de l’Ouest aura disparu, quand Paris sera réduit en poussière, après l’un des aimables conflits mondiaux dont nous avons le secret …" (p.53)

- son avis sur les militaires et la politique (p.77)

- "nous nous présentons dans un bureau où on remplit quelques formulaires puisque, encore et toujours, dans les temps modernes tout doit être enrégistré" (p.85)

- "ils sont maintenant dépassés par les grandes fusées stratégiques, dont chacune coûte le prix de deux ou trois hôpitaux et d’une vingtaine de collèges" (p.236)





6. Un article paru dans un hebdomadaire belge dit de ‘L’arbre de Noël’ qu’il est un pseudo-conte de fée, faussement émouvant, une tragédie en toc. Il reproche encore au personnage de Pascal d’être d’une maturité surhumaine, compte tenu de son âge. Est-ce votre avis ? L’oeuvre vous paraît-elle au contraire de qualité? Justifiez votre réponse.



Cette déscription exprime tout à fait mon idée sur ‘L’arbre de Noël’. Certainement le personage de Pascal devenait de plus en plus irritant: il est un enfant modèle, trop savant, trop sage et trop calme, se trouvant si proche devant la mort. Il ne pleurait presque pas, il faisait preuve d’une résignation contre nature. Je n’ai pas aimé lire cet oeuvre parce que je trouvait l’histoire trop faible, les personages trop irréels et la langue trop difficile pour comprendre tout ce qui se trouve un peu plus profonde que les grandes lignes des événements. Mais ce dernier est dû au fait que mon français n’est pas assez bien pour comprendre toutes les intentions de l’auteur.
Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen