U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Marguerite Duras - L’amant.
Deze versie komt van http://www.studentsonly.nl/uittreksels/bv.asp?BvID=58 en is laatst upgedate op Onbekend.
De taal ervan is Nederlands en het aantal woorden bedraagt 584 woorden.

Bibliografie
Maison d’édition: heb het boek niet meer, dus weet ik niet.
Nombre de pages: weet ik dus ook niet meer.


Overige
Le résumé:

Il s’agit d’une jeune fille (Marguerite Duras) qui habite en Indochine avec ses deux frères et sa mère. Ils vivent très à une manière très pauvre, parce que la mère s’est perdu beaucoup d’argent de son marie qui est décédé. Le grand frère de Marguerite est un toxicomane et elle lui déteste. Marguerite aime son petit frère beaucoup. Marguerite a quinze ans et elle s’habille souvent comme une prostituée, et le peuple dans le village lui regardent toujours. Marguerite habite dans un internat.
Un jour, Marguerite rencontre un homme chinois. Le Chinois a une limousine noir et il lui offre de prendre lui à son internat, et Marguerite accepte l’invitation. Ici, un romance commence. Ils faisent l’amour et après quelques temps ils s’aiment l’un et l’autre. La mère de Marguerite n’approuve pas la rélation parce l’homme est chinois et il est trop vieille. Le père du Chinois n’approuve pas parce qu’elle est si pauvre. Mais les deux amants continuent de voir l’un et l’autre. Marguerite est presque toujours avec le Chinois et sa mère l’accepte, mais le père du Chinois est impitoyable et après quelques mois, la relation doit s’arreter. Marguerite trouve que le père du Chinois a raison et elle part avec sa famille à France. Le Chinois reste en Indochine avec un coeur dechiré.
En France Marguerite veut vivre sans sa famille. Quand elle a 25 ans elle apprend que son petit frère est décédé et elle pense que c’est la faute de sa mère et frère, parce qu’ils ne pensaient pas à son petit frère. Marguerite ne veut plus connaitre sa famille et elle devient ce qu’elle voulait toujours: auteur.
Quelques années plus tard, le Chinois téléphone à Marguerite pour entendre la voix de son amant.


Mon opinion personelle:

Je trouve l’histoire émouvant. C’est une histoire très tragique. Il s’agit d’un amour impossible contre les deux caractèrs. Je pense qu’il y a deux thèmes principaux dans L’amant.
Le premier thème est l'amour entre la fille et le Chinois. Leur rélation n'est pas vraiment accepté par la société, par les familles des amouraeux à cause des raisons bourgeoises et raciales; le père chinois ne voulait pas que son fils avait une amie pauvre de quinze ans. Et la fille ne pouvait pas être amoureux avec un Chinois.
Le deuzième thème est le développement d'une petite fille à une femme adulte qui ne va pas sans problèmes. Physiquemment elle est encore une fille, mais elle essaie d'être adulte.
L'amant est un livre bien écrit et interessant à lire. Mais il y a quelques points négatifs dans le livre: L'histoire n'est pas écrite chroniquement, et pour ça, le cours de l'histoire était parfois difficile à comprendre; Marguerite Duras n'a utilisé que quelques noms dans le livre, elle nomme presque tout le monde "elle, il, ". C'était un peu troublant; il n'y a aucun chapitre, c'est une histoire sans interruptions.
J'aimait le livre parce que Margurite Duras donne peu de descriptions mais elle souligne les sentiments de la jeune fille. ). Elle est une fille qui n'est pas contente de son propre corps, elle est incertaine, elle a un complex d'infériorité. Son corps est encore un corps d'un enfant. Elle est triste et tranquille. Le Chinois est très riche et chic, avec un caractère bas. Il a un corps faible et une apparence piteuse. Aussi lui, il n'a pas beaucoup de confiances en soi-même. Il aime la jeune fille beaucoup.


Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen