U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Jean-paul Sartre - Huis Clos.
Deze versie komt van http://www.scholieren.com/boekverslagen/768 en is laatst upgedate op 28/07/1999.
De taal ervan is Frans en het aantal woorden bedraagt 742 woorden.

Titre

Huis Clos



Auteur

Jean-Paul Sartre



Résumé

Garcin entre en enfer et il regarde autour de lui. Il a toujours pensé que l'enfer était différent. Il demande où sont les pals, les grils, les entonnoirs de cuir. Avec un peu d'explication du garçon il comprend pourqoui il n'y sont pas. Il y a une sonnette qui ne marche pas Un peu plus tard une dame entre. C'est Inès, une homosexuelle. Elle pense que Garcin est le bourreau. Inès déteste les hommes. Elle est née méchante et elle le sait. Une autre dame entre, c'est Estelle. Maintenant ils sont trois et ils restent trois. Estelle trouve que la couleur de son canapé est laide. Elle veut l' échanger avec Garcin. Quand ils sont ensemble, ils parlent beaucoup. Inès trouve qu' Estelle est très belle. Ils parlent de leur mort. Inès est morte depuis la semaine passée à cause du gaz. Estelle avait une pneumonie et elle a quitté la terre le jour précédent. Garcin a eu douze balles dans la peau il y a environ un mois. Ils discutent pourquoi ils sont réunis. Est-ce que c'est par hasard? Est-ce qu' ils ont des relations communes? La question la plus importante est: qu'est-ce que l'autre a fait pour arriver en enfer? Garcin raconte qu' il a torturé sa femme. Après l'avoir tirée du ruisseau. Il a été fusillé parce qu'il a déserté. Inès dit: 'Nous sommes entre nous, entre assassins. Nous sommes les clients d'enfer. Et le bourreau, c' est chacun de nous pour les deux autres.' Estelle demande un miroir à Garcin (parce que le miroir dans la chambre et un bronze), mais il ne répond pas. Inès dit qu' elle a un miroir dans son sac. Estelle met de la poudre et du rouge à lèvres. Inès est le miroir d'Estelle. Parce qu' Estelle ne peut pas tutoyer les femmes, Inès dit qu' il y a une plaque rouge sur la joue d'Estelle. Ce n' est pas vrai, mais Inès veut prouver que ce sont les autres qui nous jugent. Garcin demande à Inès ce qu'elle a fait. Elle raconte qu' elle habitait chez son cousin et Florence. Peu à peu elle a fait Florence dégoûter de son cousin. Elles ont tué le cousin. Puis Florence a ouvert le gaz et elle s' est endormie près d'Inès. Estelle dit qu' elle est en enfer par le hasard. Mais elle ne sait pas que les autres savent pourquoi elle est là. Petit à petit Garcin et Inès font avouer Estelle. Elle a tué son enfant et puis son amant. Parfois les personnages peuvent voir ce qui se passe sur la terre. Estelle est amoureuse de Garcin. Inès est jalouse et elle veut les séparer. Quand la porte est ouverte, Garcin en a assez, il veut partir. Parce que Garcin veut partir, Estelle le veut aussi, elle ne veut pas rester seule avec Inès. Mais Inès parle à Garcin, elle veut lui convaincre. Elle sait quand il part Estelle part aussi. Et à cause d'elle il reste. Garcin reste pour Inès, Estelle pour Garcin et Inès pour Estelle.(= le triangle) Ils sont ensemble pour toujours.



L' étude d' un personnage

Inès Serrano

Inès est la deuxième qui entre dans la chambre d'enfer. Elle est morte la semaine passée à cause du gaz. Elle était employée des Postes. Elle entre et elle commence à crier 'Où est Florence' (p 23).

Elle pense que Garcin est le bourreau. Quand Garcin demande pourqoui elle pense qu' il est le bourreau. Elle dit: 'Ils ont l'air d'avoir peur' (p.24). Inès est homosexuelle et elle n'aime pas les hommes. ' En chemise ou non, je n'aime pas beaucoup les hommes' (p.34). Elle est une femme cruelle. Elle est née méchante et elle le sait. 'Je ne suis pas polie' (p 25).

Inès dit ce qu'elle pense. Elle dit par exemple à Garcin qu' il a un tic. Au contraire d' Estelle, elle accepte qu'elle est en enfer. Elle sait qu' elle a été cruelle pendant sa vie. Elle savait déjà quand elle vivait qu' elle irait en enfer. 'J' étais ce qu' ils appellent une femme damnée.' (p.55) Elle sait aussi qu' en enfer on ne doit pas avoir peur. ' La peur, c' était bon quand nous gardions de l'espoir.'(p.26)

Envers Garcin elle est brutale mais envers Estelle, elle est parfois polie. Elle veut lui donner son canapé. (p.28) Estelle lui plaît. 'Vous êtes très belle' (p. 30)' Le hasard ... attendait' ( p.36). Elle croit qu' ils s'attendent à quelque chose. 'Mais ils attendent.'(p. 37)

Elle sait ce que les autres ont fait mais elle veut les faire avouer. Inès voit les choses comme elles sont et ainsi elle torture les autres. Elle dit à Estelle: 'Entre assassins ... rien' (p.41) ' En enfer! Damnés! Damnés!(p. 41) ' Nous avons eu ... payer' (p. 41)

Tout à coup elle sait pourqoui ils sont réunis. Elle voit ce que l' enfer signifie. 'Le bourreau, c'est chacun de nous pour les deux autres' (p. 42) Elle se sent toujours de l' intérieur. Elle voulait être le miroir d' Estelle. 'Regarde dans mes yeux: est- ce que tu t'y vois?' ' Je te vois ... fidèle' (p.46)

Elle veut seulement s' occuper d' Estelle. Elle l'aide à mettre son rouge à lèvres. Elle demande à Estelle de se tutoyer. Mais Estelle a de la peine à tutoyer les femmes. Parce qu'elle ne le fait pas, Inès dit qu'elle a une plaque rouge sur la joue.' Là! ... tu' ( p.48) Avec ça elle prouve son expression: 'Ce sont les autres qui font ta définition'.

Elle est jalouse de Garcin parce que Garcin plaît à Estelle. Et elle, elle est amoureuse d' Estelle. Elle sait que Garcin a déserté. Elle trouve qu' il est un goujat.

Inès raconte son histoire de vie: 'Non, ... dérisoire.'( p 55) Elle habitait chez son cousin et Florence. 'Lui? ... cousin'(p.56) Peu à peu elle a fait dégoûter Florence de son cousin. 'Petit ... vous?' (p. 56) 'C'est ... ville' (p.56) ' Alors ... méchante'(p.57) Elle l'a torturée pendant six mois. Puis Florence s'est levée une nuit; elle a été ouvrir le robinet du gaz sans qu' Inès s'en doute, et puis elle s'est recoucheé près d'elle. (p.57) Elle a besoin de la souffrance des autres pour exister. Ensemble avec Garcin elle fait avouer Estelle ce qu'elle a fait. Après l' enquête elle console Estelle.

Parfois Inès peut voir ce qui se passe sur la terre. Elle voit sa chambre.'Ils l' ont ... je crois?' (p.63) Elle suppose qu'elle en a fini avec la terre. Elle se refuse les alibis. Elle demande à Garcin s' il lui parlait pour l'aider. A son avis il y a beaucoup de pièges. De la part d' Inès tout est un piège. Mais elle sait qu' il y a des pièges pour les trois. Elle dit à Garcin: 'Il y a aussi beaucoup de pièges pour vous, dans cette ... nuire' ( p.67) Elle fait un accord avec Garcin. Elle reçoit Estelle. Elle fait voir à Estelle que rien sur la terre ne lui appartient. Estelle n'est pas contente avec Inès, elle veut Garcin. Garcin brise son accord et il prend Estelle dans ses bras. Inès est très jalouse. 'Ha! Chienne! A plat ventre ... beau!' ' Estelle! Garcin! Vous perdez le sens! Mais je suis là, moi!' ' Devant moi? Vous ne... vous ne pouvez pas!' ' Laissez-là! Ne la touchez pas de vos sales mains d' hommes!' ' Vous m'avez promis!' ' Faites ce que ... tour' (p.74-75) Puis elle les regarde sans dire un mot.

Inès dit a Garcin qu' Estelle veut seulement un homme. Garcin veut s' en aller. Quand la porte est ouverte, elle fait voir Garcin qu'il doit rester. Et Garcin reste pour elle. Parce qu' il veut prouver à Inès qu' il n'est pas un lâche. 'Et nous sommes ensemble pour toujours' (p.94)



Appréciation personnelle

Au début je pensais que le livre ne me plairait pas. Mais Jean-Paul Sartre a très bien décrit l' enfer. J' ai aimé le livre parce qu' il y avait beaucoup d' expressions dedans qui sont vraies. ( par exemple: ' Ce sont les autres qui font ta définition', ' Le bourreau, c'est chacun de nous pour les deux autres') Le livre a beaucoup de sens profonds. A mon avis Sartre veut dire avec le livre que la terre est parfois comme l'enfer. L' enfer ( de Sartre) n' est pas très différent de la terre. Il y a seulement des limitations. Et l'enfer travaille comme un médicament pour une maladie incurable. Les trois personnages se rendent compte de leur comportement mais ils restent comme ils sont. Le médicament diminue le mal mais ne guérit pas la maladie.

Il y avait beaucoup de mots inconnus dans le texte. Alors c' était bon que nous l' ayons lu ensemble. Mais au total je l' ai compris. Si je n' avais pas lu le livre je n' aurais pas compris le théâtre. Parce qu'on ne doit pas seulement comprendre Les mots mais on doit aussi établir le rapport entre tous les personnages.

C' était très bien joué. Les acteurs entraient très bien dans la peau des personnages. J' ai vraiment aimé la pièce. C' était parfois impressionnant. Le personnage que j' ai aimé le plus était Inès. Je pense que c' était parce qu' elle voit les choses le plus clair. Elle utilisait aussi des expressions avec lesquelles je suis tout à fait d'accord. C' est pourquoi je l' ai choisie pour l'étude. L' actrice qui jouait Estelle était aussi très bonne mais le caractère ne me plaisait pas. Elle était parfois énervante. J'ai seulement eu cette impression au théâtre.

Le personnage de Garcin était entêté et pour ça je ne l' ai pas vraiment aimé. Le décor était à mon avis tout différent du livre. Au début cela m' a dérangée: je trouvais que le bronze et les canapés devaient être là. Mais après je l'ai aimé. Le décor donnait une autre dimension à l' interprétation de la pièce. Aussi le fait que le garçon était toujours là pour les observer a différencié le livre de la pièce de thé-âtre.

Je suis très contente que j'aie vu la pièce et lu le livre.



Illustriation

J' ai choisi ce desin parce que le bronze était pour moi un objet important.

L' homme qui regarde de façon étonnée est Garcin. Quand il entre en enfer il dit qu' il s'était imaginé autrement l' enfer. C'est aussi une question importante: Qu'est- ce que l'enfer signifie? Et est-ce que je sais pourquoi je suis ici? Et Garcin était aussi le personnage le plus important. Quand je dois illustrer le livre je le fais avec un dessin comme ceci. J'aurais aussi pu mettre Estelle et Inès assises sur un canapé.
Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen