U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Claude Raucy - Les Coprins Chevelus.
Deze versie komt van http://www.scholieren.com/boekverslagen/753 en is laatst upgedate op 28/07/1999.
De taal ervan is Frans en het aantal woorden bedraagt 1293 woorden.

Titre

Les coprins chevelus, par Claude Raucy.



Editeur

Travelling/ Duculot



GENRE

roman psychologique



TON

réaliste et poétique



PERSONNAGES PRINCIPAUX

1) Michel Delahaye est un garçon de quinze ans. Il habite à Virton, en Lorraine belge, où ses parents tiennent un magasin de fruits et légumes.

Il n'a ni frère ni sœur et il en souffre; d'avoir nul frère surtout, les sœurs le manquent moins. A défaut d'un frère, un ami ferait bien l'affaire. Il souhaite de partager ce qu'il ressent (= diep geroerd worden door, beleven, koesteren) avec un garçon de son âge, qui penserait à peu près comme lui, à qui il pourrait confier n'importe quoi, qui lui confie-rait n'importe quoi, tout. L'amitié, c'est ce qui occupe toute sa vie, pour l'instant. Mais il n'a pas un vrai ami. Il est élève à l'Athenée royal de Virton. Il aime la musique, la lecture, un peu le tennis, très peu la moto et pas du tout le football.

Il est grand et brun, mais il ne se trouve pas assez beau. Il est trop grand et trop maigre, avec un visage qui n'en finit pas. Une bouche trop petite, des lèvres trop minces. Un menton qui s'avance trop. Des jambes trop fines, sans muscles, avec des genoux trop gros. Des cheveux qui refusent tout soumission au peigne. Il ferait tout pour avoir des cheveux bouclés au lieu de ces longs poils raides.

Il est timide et il aime le calme et la solitude. Il est très fier de la facilité avec laquelle il écrit. Mais pour tout le reste, il se sent maladroit et peu intéressant. Il se trouve différent des autres, qui avancent dans la vie sûrs d'eux et forts et il pense qu'il est faible.



2) Simon: Par hasard, Michel rencontre Simon et ils deviennent de très bons amis. Avec Simon, Michel a finalement trouvé l'amitié qu'il cherchait déjà longtemps.

Simon a fait une fugue de Lahage, du Centre. La mère de Simon est morte en juin, pendant les examens. Il habitait à Arlon et il s'était retrouvé seul au monde. Son père, il ne l'a jamais connu. Quelques mois après sa naissance, il est parti; très loin. On ne l'avait jamais revu. Personne n'avait jamais eu la moindre nouvelle. Après la mort de sa mère, on a fait des recherches, qui sont restés vaines. Pas de famille. Une voisine a aidé, pour l'enterrement. Et puis le juge des enfants a dit qu'il ne pouvait pas rester comme ça, et que, provisoirement, on allait le placer à Lahage, au Centre de premier accueil. Il y était depuis début juillet. On lui avait fait comprendre qu'aucune décision ne serait prise avant fin d'août.

Simon a le même âge de Michel, quinze ans, mais il est plus costaud et plus beau. Il porte les cheveux assez longs et il a de magnifiques boucles qui lui dissimulent (= verbergen) le front et la nuque. Il a des sourcils énergiques, curieusement plus foncés que les cheveux. Ses yeux ne sont ni vraiment verts ni vraiment bleus, avec quelque chose de fascinant.

Sur bien des points, Simon et Michel ont les mêmes goûts. Bien sûr, Simon est plus sportif que Michel et la lecture n'est pas son passe-temps favori. Quand il est seul, c'est plutôt la musique qu'il choisit comme compagne.

Simon s'emporte vite mais il regrette aussi vite les paroles blessantes qu'il a pu dire. Il aimait beaucoup sa mère et elle lui manque terriblement.



LIEU DE L'ACTION

Michel habite à Virton, en Lorraine belge. Mais une grande partie de l'histoire se passe en France, à Allondrelle. C'est une commune à quelques kilomètres de Virton et les parents de Michel y ont une maison.



MILIEU SOCIAL

Ce sont tous des gens ordinaires. Simon est un peu spécial, parce qu'il n'a plus de parents, mais il ne fait pas partie d'un autre milieu social.



EPOQUE

L'histoire se passe de nos jours, pendant les grandes vacances.



THEMES

: 1) L'amitié: Michel souhaite de partager ce qu'il ressent avec un garçon de son âge, qui penserait à peu près comme lui, à qui il pourrait confier n'importe quoi, qui lui confie-rait n'importe quoi, tout. L'amitié, c'est ce qui occupe toute sa vie. Et heureusement, il trouve un vrai ami: Simon.



2) Être un orphelin et l'adoption: Simon n'a jamais connu son père et récemment, sa mère est décédée. Alors, il s'est retrouvé seul au monde. On a encore fait des recherches, qui sont restés vaines. Pas de famille. Simon devait aller à un centre à Lahage, mais il a fait une fugue.

Et parce que Simon et Michel sont devenus de très bons amis, les parents de Michel ont décidée d'adopter Simon.



RESUME

L'histoire se passe de nos jours, pendant les grandes vacances.

Le livre est le journal intime de Michel, un garçon de 15 ans qui habite à Virton, en Lorraine belge. Il manque de l'amitié et il souhaite de partager ce qu'il ressent avec un garçon de son âge, qui penserait à peu près comme lui, à qui il pourrait confier n'importe quoi, qui lui confierait n'importe qoui, tout.

Et un jour, il rencontre ce garçon. Simon est assis au bord de la route et quand Michel demande ce qu'il fait là, il raconte que sa mère est décédée récemment, qu'il n'a jamais connu son père et qu'il a non plus d'autre famille. Alors on l'a placé à Lahage, au centre de premier accueil. Mais maintenat il a fait une fugue et Michel décide de cacher Simon à Allondrelle, une commune français à quelques kilomètres de Virton, où ses parents ont une deuxième maison. Michel et Simon deviennent de très bons amis, mais naturellenment, les parents de Michel découvrent qu'il cache Simon.

Simon doit retourné au centre, mais à la demande de Michel, ses parents décident d'adopter Simon.



JUGEMENT

1. Le titre ne trahit rien du contenu. Quand la famille a adopté Simon, à la fin de l'histoire, la mère a préparé un dîner de fête. Ils mangent des coprins chevelus et Michel est surpris que Simon n'avait jamais mangé cela. Il ignorait même l'existence de ce champignon. Autre titre proposé: "La rencontre imprévisible", parce que cette rencontre au bord d'une route va bouleverser totalement la vie de Michel.



2. Je trouve ce livre assez amusant, mais c'est parfois trop monotone; il ne se passe pas beau-coup de choses.



3. L'amitié nous occupe tous et c'est intéressant quand on lit un livre qui raconte l'histoire d'un garçon à la recherche de l'amitié.

Le deuxième thème est être un orphelin et l'adoption. J'aime lire des choses actuels comme cela et alors, ce thème me plaît aussi. Mais on n'en dit pas vraiment beaucoup.

Les personnages sont très bien décrit. Michel me semble un garçon assez spéciale; je ne pense pas qu'il y a beaucoup de garçons qui ont un journal intime et qui aiment la poésie. Grâce au journal intime, on sait beaucoup des sentiments de Michel et on se sent très proche de lui.

Des sentiments de Simon, on n'en sait pas beaucoup, mais Michel donne beacoup d'informati-ons sur lui. Simon est plutôt sportif, mais il a des problèmes avec la morte de sa mère et on a pitié de lui.

Il y a beacoup de sentiments dans ce livre. D'abord Michel qui manque de l'amitié et puis la joie et l'étonnement qu'il avait (de) trouvé un vrai ami. Parfois je trouve que c'est un peu exagéré.

Le ton est réaliste et poétique. Michel écrit d'une façon poétique et il y a aussi quelques poètes. Je ne suis pas vraiment une lectrice de poésie, mais ces poètes me plaisaient; ils n'étaient pas trop difficiles et on ne devait pas penser une demi heure pour qu'on puisse les comprendre.
Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen