U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Marcel Pagnol - Marius.
Deze versie komt van http://www.scholieren.com/boekverslagen/748 en is laatst upgedate op 28/07/1999.
De taal ervan is Frans en het aantal woorden bedraagt 1223 woorden.

Titre

Marius



Auteur

Marcel Pagnol



« Marius » est une partie d’une trilogie. Les autres livres sont « Fanny » et « César ». Ils sont aussi les personnages dans le livre « Marius ». Pagnol a écrit 34 livres (p.e. Manon des sources, Topaze, …) et 17 de ses livres ont été filmés (aussi Marius).



Le titre

Le titre du livre est « Marius ». Marcel Pagnol a choisi ce titre parce qu’il s’agit de Marius, le personnage du livre.



L’auteur

- Marcel Pagnol est né le 28 février 1895 à Aubagne, une ville située en Provence non loin de Marseille. Il est décédé le 18 avril 1974.

- Parce qu’il est né en Provence il a un lien avec cette région. L’ histoire de Marius se passe à Marseille. Le père de Pagnol était instituteur, laïc et utopiste. C’était un homme dominant comme le père dans le livre (César prend beaucoup de décisions pour Marius et il le contrôle). La mère de Pagnol était une femme pudique et elle a disparu trop tôt (la mère de Marius n’est plus là, elle est morte). Pour ses études secondaires, Pagnol devait déménager à Marseille. Marius veut aussi émigrer ou il veut plutôt voyager. Pendant les vacances Pagnol retourne toujours à Aubagne. Dans le livre Marius ne retourne pas directement,mais on devine qu’il reviendra.

- Pour Pagnol la famille était importante. Il exprime plusieurs fois dans le livre qu’il est dur d’éléver un enfant comme seul parent. Pour lui c’est aussi important de se marier. Il défend les valeurs établies. L’argent est nécessaire pour entretenir une famille. L’honneur de la famille de Marius est blessée à cause du fait que Fanny et lui ont fait l’amour avant le mariage.



Le résumé

Marius est le fils de César qui tient un bar au Vieux-Port à Marseille. Tout le monde pense que Marius va prendre le bar après la mort de son père mais Marius ne le veut pas. Il veut voyager autour du monde sur un bateau. La seule chose qui le retient c’est Fanny. Les deux ont toujours été ensemble et ils s’aiment. Panisse, un veuf, veut se marier avec Fanny et il a déjà fait un accord avec Honorine, la mère de Fanny. Quand Marius apprend ceci, il s’oppose. Panisse et Marius se battent presque et Fanny ne veut plus se marier avec Panisse. Après cet incident Marius et Fanny sont encore plus amoureux mais Fanny sent que Marius n’est pas heureux et qu’il veut être marin. Un jour Marius a la chance de partir avec la Malaisie, un grand bateau, mais il n’accepte pas parce qu’il ne veut pas quitter Fanny.

Fanny sait que c’est une chance formidable et elle veut que Marius soit heureux, alors elle arrange son départ avec le bateau. Elle rend Marius heureux mais elle reste seule et triste.



Le(s) thème(s)

Le thème est : l’amour entre deux jeunes gens et comment cet amour peut durer. Dès le début du livre on sait qu’il y a quelque chose entre Marius et Fanny. Ils s’aiment mais ils ne l’expriment pas. Peu à peu on comprend pourquoi. Marius n’ose pas le dire parce qu’il veut être marin et il ne veut pas causer de la peine à Fanny. Quand le veuf Panisse veut se marier avec Fanny on voit que Marius le déteste. Il est jaloux. Les deux se battent presque et alors Fanny et Marius commencent à prononcer leur amour. Bien qu’ils s’aiment Marius n’est pas heureux et à cause de son amour pour lui, Fanny laisse tomber ses projets d’avenir et elle insiste que Marius soit marin sur « la Malaisie ». Quand Marius doit partir ils sont très amoureux et le lecteur pense sûrement que cet amour sera aussi vif quand Marius rentrera.



La structure

C’ est une pièce de théâtre. Le livre est partagé en quatre actes et ces actes sont divisés en scènes.

L’histoire est construite chronologiquement.

Acte I : On apprend à connaître les personnages. On se retrouve dans un café ou tout le monde se connaît et où on bavarde. Tout va son train de tous les jours mais à la fin Panisse demande si Fanny veut se marier avec lui mais elle le rejette.

Acte II : Le père de Marius soupçonne qu’il a une maîtresse et avec ses camarades il construit des théories qui elle pourrait être.

Acte III : Marius et Fanny se voient en secret. En même temps César et ses camarades essaient de deviner l’identité de la femme secrète de Marius.

Acte IV : Quand on apprend la nouvelle de Marius et Fanny on veut qu’ils se marient mais il est trop tard, Marius s’en est allé.

Le livre est structuré de façon à retenir la curiosité du lecteur.



Les personnages

Marius : Marius est un garçon de 22 ans. Il est assez mince, les yeux profondément enfoncés dans l’orbite. Il est pensif et gai.

Fanny : Elle a 18 ans. Les hommes la trouvent très belle.

César : César est le père de Marius. Il a 50 ans. C’est un grand brute sympathique aux avant-bras terriblement velus.

Honorine : La mère de Fanny. Elle a 45 ans.

Panisse : Il est veuf. Il a 50 ans.



Marius est un jeune homme amusant, qui n’est pas encore sûr de lui-même et qui essaie de se chercher. Par exemple : « Je ne savais pas que « la Malaisie » partait demain. Je ne peux pas…je ne peux plus partir. » Aussi : Il fait tout pour que Fanny ne se marie pas avec Panisse et puis il dit « je ne sais pas si tu as raison de le refuser .»

Fanny, elle veut être indépendante. Elle veut se marier, alors elle ne doit plus rester avec sa mère, mais elle a des doutes. Par exemple : « j’ai 18 ans. C’est le meilleur moment pour choisir, parce que je ne serai jamais plus jolie que maintenant. Et il me semble que si l’occasion se présente…il ne faut pas la laisser échapper. » Et puis : « je vous ai demandé quelques jours pour décider. »

César : Un homme qui veut le mieux pour son fils. Par exemple : «Il a toujours pensé que Marius et Fanny se marieront. « j’ai pensé à ce marriage depuis 14 ans. »



Mon opinion personnelle

J’ aimais le lire mais (puisque l’histoire est déjà écrite en 1929) il y avait des passages qui ne correspondaient pas tout à fait à l’esprit du présent.

Quand on commence à lire ce n’est pas facille d’arrêter parce qu’on veut toujours savoir ce qu’il se passe sur la page suivante.

C’était très amusant de voir comment les gens de la Provence font des choses et de les comparer avec nous.

Le langue n’était pas difficile. Il y avait seulement 4 ou 5 mots que je ne connaissais vraiment pas. Le contexte expliquait beaucoup.

Je trouves très bien qu’il n’y ait pas trop de personnages. On peut ainsi bien tout comprendre et on se sent plus impliqué dans l’histoire.

Je le trouvais un très beau livre. L’histoire n’était pas ennuyeuse, le langage était facile et l’amour est quelque chose de toujours.
Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen