U kijkt nu naar de cache versie van het boekverslag : Pascal Laine - La Dentelliere.
Deze versie komt van http://www.scholieren.com/boekverslagen/720 en is laatst upgedate op 16/08/2000.
De taal ervan is Frans en het aantal woorden bedraagt 1545 woorden.

FRANS LEESKAART:





1) Algemeen:



Auteur: Paul Lainé

Titel: La Dentellière

Datum eerste verschijning van het boek: 1974



2) Hoofdpersonen:



Pomme:



Pomme est une fille très simple, tranquille, douce, introverte, passive, modeste et docile. Elle accomplit ses tâches d’une manière fébrile. Pomme tricot, elle mets la table, elle lave le linge et elle écrit ses devoirs ecolières. Plutard elle devient visagiste dans un salon de coiffure.

Elle a les joues rondes et lisses. Elle a encors d’autres rondeurs, elle n’est pas vraiment belle, parce que elle n’est pas fragille. Sa main est solidement attachée à l’avant-bras.

Elle a une impression de plein. Ses mains sont brèves.

La présence de son corps règne dans toute la pièce.



Citaat: ‘Elle n’avait jamais vu la mer, Pomme, sauf sur les cartes postales ou sur les affiches de la S.N.C.F., qu’elle connaissait bien, pourtant, puisqu’elle passait tous les jours à la gare Saint-Lazare.



Pomme had de zee nog nooit gezien, behalve op ansichtkaarten of op affiches van de Spoorwegen, die ze goed kende omdat ze immers elke dag op het station Saint-Lazare was.



Dat Pomme de zee nog nooit gezien had, is kenmerkend voor haar eenvoudigheid.





La mère de Pomme:



La mère de Pomme est également très servile. Elle sert dans un bar de la ville.

La mère et Pomme se resemblent par leur humeur toujours égale. Elles acceptent tout simplement les joies et les deboirs de la vie. La mère fait monter les Monsieurs dans la chambre au-dessus du bar. Elle n’achète pas ses robes dans la camionnette qui passe

quelquefois: elle va dans les magasins. Elle se maquille et elle fume.



Citaat: ‘Elle répondait mentalement « A vot’ service », sa mère, toutes les fois qu’un Monsieur la faisait monter dans la chambre au-dessus’.



Ze antwoordde in gedachten: « Tot Uw dienst », haar moeder, steeds als een Heer haar naar de kamer boven liet gaan.



Dit citaat laat een van de bezigheden van de moeder van Pomme zien; het voor geld naar bed gaan met mannen.



Marylène:



Marylène a les cheveux bruns, séparés en deux bandeaux par le milieu. Elle est grande, la croupe longe, souple et mobile.

Elle aime les robes en lamé. Elle aime bien Pomme au début, parce que Pomme ne peut pas lui nuire.



Aimery:



Il est intelligent et de bonne famille.

Il est aussi très timide, il n’est ni riche, ni beau, ni drôle.

Il a la tête mobile et brusque, le regard volatil et le front haut. Le visage est très long, le nes proémine un peut et ses lèvres sont minces.

Son menton est à peine marqué. Il est myop. Il veut être conservateur en chef d’un grand musée national.



Citaat: ‘Aimery de Béligné avait au moins ceci de commun avec Pomme, de vivre dans un ailleurs qui les rendait un peu étrange, lui aussi’.



Aimery de Béligné had in elk geval gemeen met Pomme dat zij beiden in een andere wereld leefden, wat hen een beetje vreemd maakte.

Dit citaat getuigt van een zekere afstand tussen Pomme en Aimery, waardoor zij als een vreemd stel gezien werden.



3) Plaats:



L’histoire se déroule dans un petit village au nord de la France. Le village est aussi modeste que les deux femmes. Plus tard elles habitent la banlieue de Paris.

Elle sont devenus plus riches et Paris signifique plus de richesse.

Pomme est allée en vacances avec Marylène en Normandie, à Cabourg, parce qu’elles aimes la vie mondaine.



Citaat: ‘Depuis un an elles étaient installées, Pomme et sa mère, dans ce deux-pièces oú commencait de se développer une vie nouvelle, avec des fleurs dans un vase et un porte-savon dans la salle de bains’.



Sedert een jaar hadden Pomme en haar moeder hun intrek genomen in deze tweekamerwoning, waar ze aan een nieuw leven begonnen, met bloemen in een vaas en een zeepbakje in de wc.



Met dit citaat wordt aangegeven hoe de verhuizing naar Parijs hun levensstijl veranderde; ze hadden nu zelfs bloemen en een zeep.















4) Tijdsgeest:



L’histoire se deroule probablement dans les années soixante-dix, dans l’année ou l’auteur a écrit le livre. L’auteur n’en parle pas, d’ailleurs.

C’est le début du temps moderne: il y a des voitures et des camions, on se maquille et on peint les cheveux.



Citaat: ‘À Cabourg, elle allait quand même avoir les dunes et le téléphone (en bas, dans la boutique du propriétaire)’.



In Cabourg hadden zij zelfs duinen en een telefoon (beneden in de winkel van de eigenaar).



Het was dus blijkbaar bijzonder en zelf luxe voor die tijd om een telefoon te hebben. Pomme was dan wel van eenvoudige afkomst, maar tegenwoordig heeft iedereen wel een telefoon.



5) Titelverklaring:



Le titre se réfère à la peinture: “La Dentellière” de Vermeer, une peinture qui rayonne du repos; Quelqu’un qui s’est recueilli, comme Pomme.

Le titre explique aussi la simplicité de Pomme, elle n’est pas une personne interéssante.



Citaat: ‘Elle était Lingère, Porteuse d’eau, ou Dentellière’.



Zij kon wasvrouw, waterdraagster of kantwerkster zijn.



Zij was zo’n gewoon, eenvoudig en oninteressant type, dat zij voor het zelfde geld kantwerkster kon zijn.



6) Drie bladzijden uit het boek:



Première page:



La première page donne une déscription du milieu, où Pomme habite.

Elle habite avec sa mère dans un petit village au nord de la France.

Les petites maisons sont modestes. Les autos et les camions y passent tout le temps.

A la sortie de l’école on voit beaucoup de petits enfants.



Page 31:



Pomme et sa mère sont déménagées. Elles habitent maintenant dans les environs de Paris. Elles sont assises sur le nouveau divan. Pomme est en train de lire un magazine, sa mère regarde la télévision: les deux ne bougent pas, comme sur une photo.











Dernière page:



Pomme raconte à Aimery qu’elle a eu d’autres amis après lui, et qu’elle a également fait des promenades avec eux et même des voyages. Pomme regarde Aimery avec un sourire vague et il semble qu’elle a pitié de lui.



7) Samenvatting:



Pomme et sa mère habitent dans un petit village d’ouvriers. Pomme a les joues rondes, c’est pour cela qu’on l’appelle Pomme. Sa mère sert dans un bar dans la ville et couche avec les clients qui désirent cela. Elles acceptent tout simplement leur sort.

Le père de Pomme est parti depuis longtemps.

Lorseque Pomme a dix-huit ans, elle démenage à Paris. La mère devient vendeuse dans une crèmerie. La maison a subi une metamorphose: il y a même un four électrique. C’est là où Pomme devient gourmande. Pomme va travailler chez un coiffeur. Elle trouve sa première amie, Marylène, une fille grande et belle.

Elle n’a pas une nature profonde. Un jour Marylène dîne chez la mère de Pomme.

Son maintien indique qu’elle dejeune chez les gens pauvre. Pomme a un sentiment honte, parce que sa mère dit « A vot’ service » tout le temps.

Peu après Pomme devient l’amie intime de Marylène, parce que Marylène déteste tous les hommes après la rupture son amant.

Les deux vont en vacances à Cabourg. Le soir elles vont dans les dancings, mais Pomme réfuse de danser: ‘elle revient à son implicite mais vieille et profonde certitude d’être une petite personne au fond négligeable’.

Un jour Marylène ne revient plus dans la chambre de l’hôtel. Pomme va se promener seule et rencontre Aimery à une terrasse. Il est étudiant et il veut devenir conservateur d’un musée. Après les vacances les deux jeunes gens s’installent dans la chambre d’étudiant. Pomme fait la cuisine et fait la ménage. Elle porte des vêtements d’étudiant comme les blue jeans. Cependant Aimery comence à s’enerver à cause de l’humilité de Pomme. Il lui réproche de ne rien exiger de lui. Lorseque il sont chez ses parents, Pomme ne se mêle pas à la conversation. Aimery est irrité et il dit à Pomme:

« Est-ce que tu m’écoute au moins, mais elle ne se »

‘laissait jamais étonner ni surprendre par les choses’.

Peu après Aimery quitte Pomme et elle ne fait pas d’histoire. Elle dit seulement ‘Je le savais bien’. Pomme rentre chez sa mère. Elle croit qu’elle est laide et devient de plus en plus maigre. Pomme est conduite à l’hôpital, parce qu’elle ne veut plus manger. Sa mère écrit une lettre à Aimery et puis il décide d’aller voir Pomme. Aimery se sent culpable, mais il semble que Pomme a pitié de lui.



8) Thema:



La relation entre des classes différentes dans la société;

Une jeune fille d’une classe ouvrière s’éprend d’un garcon d’une bonne origine, ce qui se determine mal.







9) Mening:



Je crois que ‘la Dentellière’ est un roman très psychologique. Pour cette raison il y a beaucoup de déscriptions du caractère de Pomme.

Elle ne montre pas ses sentiments, et elle a une humeure toujours égale.

Bref, un livre très tragique, style sobre et long. L’auteur utilise un peu de sarcasme.

Je m’intéresse bien à la relation entre deux personnes d’une couche sociale si différente.
Andere boeken van deze auteur:


Home - Contact - Over - ZoekBoekverslag op uw site - Onze Boekverslagen - Boekverslag toevoegen